AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Messagerie
Ouvrir le menu

    
 Ma Biefoise (avec Eliara)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Princesse de Dorne
Arrivée en ville : 24/08/2017
Messages : 37
Messages RP : 4


# Ma Biefoise (avec Eliara)   
Lun 28 Aoû - 8:37


► 21 du mois des deux lunes (09) 2017
Ma biefoise
Eliara Tyrell & Neharia Martell

► LA VEILLE

Non... Ne lui dites pas que c'est... C'est elle. Putain. Putain ! Putain, putain, putain. Mais putain ! Neharia psalmodie un cortège d'insultes et de grossièretés dans son crâne. Pourquoi ? Pourquoi il a fallu qu'elle sorte ? Elle ne pouvait pas rester au palais, à préparer son foutu prochain déplacement à la Capitale, non. Non, évidemment que non. Malgré les mises en garde de sa sœur, il a fallu qu'elle sorte. Il a fallu qu'elle sorte et qu'elle tombe sur Eliara Tyrell en plein milieu du marché. Parmi toutes les saloperies d'étales sur ces deux foutus hectares de marché, il a fallu qu'elle tombe sur celui où était, fortuitement, Eliara Tyrell. Evidemment. Putain. Mais putain ! On n'aurait pas pu la prévenir ? Et puis pourquoi elle est aussi sublime, aussi ? Hein ?

Neharia regarde la silhouette d'Eliara Tyrell se perdre à travers la foule dense du marché. L'esprit ressasse les mots : je suis désolée, je dois y aller, il se fait tard et j'ai un rendez-vous important avec Neharia Martell, demain. Putain. Elle est maudite. Demain, Eliara Tyrell se présentera aux jardins aquatiques, et demain, Eliara Tyrell découvrira que Neharia Martell est en fait l'inconnue qui lui a foutu la main à la cuisse et qui a continué de l'appeler ma biefoise durant tout ce temps (à défaut d'avoir réussi à glaner un nom, et parce que les biefois ont cet accent très marqué)... Encore heureux qu'on l'ait arrêtée avant qu'elle ait eu l'occasion d'entraîner l'héritière au coin de la rue. Putain. Pour quoi elle va passer, maintenant ?


► PRéSENT

Sous une alcôve privée aux abords d'un magnifique plan d'eau, Neharia contrôle le moindre détail du petit salon qui doit accueillir Eliara Tyrell. Plus que jamais, tout doit être parfait. On va déjà la prendre pour une dépravée (ce qu'elle est, sans se cacher, mais pas avec les dirigeants d'autres régions), il ne manquerait plus qu'on la prenne aussi pour une rustre...

« -Princesse, mademoiselle Tyrell vient d'arriver. La voix grésille à travers son oreillette.
-Bien. Amenez-la moi. »

La carafe de vin est fraîche. Le thé est chaud. L'argenterie est lustrée et la porcelaine est étincelante. Après un dernier coup d’œil, la princesse se redresse et attend, droite comme un piquet, non loin de la table. Sa tenue est sobre, un jumpsuit aux couleurs du soleil... Contrairement à hier, où elle se baladait limite en sous-vêtements, avec cette robe toute en dentelle et en transparence. Bref. Bref !

Neharia adresse une injure murmurée aux dieux (à la place d'une prière, puisque ces dernières ne paraissent pas marcher pour elle), et s'efforce d'afficher au moins la moitié d'un sourire pour accueillir Eliara Tyrell. C'est un échec : il y en a à peine le quart. En revanche, ses mâchoires, elles, sont crispées comme il faut, et arrivent tout juste à se détacher l'une de l'autre lorsque vient le moment des présentations. Officielles. Parce que la voila qui traverse la porte. Eliara Tyrell. Aussi splendide que la veille. Une main est tendue dans sa direction.

« Eliara Tyrell... Donc. Enchantée de faire votre connaissance. Elle se racle nerveusement la gorge. Je suis Neharia Martell, princesse de Dorne... Comme vous devez l'avoir deviné, maintenant. »

Historiquement, Dorne et le Bief se détestent. Si leurs relations modernes sont cordiales, Neharia aurait voulu les améliorer avec la fille, puisqu'elle ne s'entendait pas du tout avec le père (ou juste en surface). Et voila qu'elle sabote d'avance toutes ses chances pour une histoire de coucherie... Qui n'a, à son plus grand damne caché, même pas abouti... Super. Franchement super. Elle ferait aussi bien de commencer par s'excuser.

« Je suis désolée de vous avoir importunée, hier. Je n'avais aucune idée de qui vous étiez. Si ma présence vous est gênante, parce qu'elle l'est assurément, pour une jeune fille qui découvre que la prédatrice et la princesse ne font qu'une seule et même personne, je peux tout à fait faire dépêcher ma sœur en mes lieu et place. »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Devenue la nouvelle dirigeante du Bief à la mort de son père.
Arrivée en ville : 26/08/2017
Messages : 20
Messages RP : 3


# Re: Ma Biefoise (avec Eliara)   
Mar 29 Aoû - 22:08

Ma Biefoise
Neharia Martell & Eliara Tyrell
••••

La veille...

Une main sur ma cuisse, des petits murmures au creux de mon oreille. Un sourire qui s’affiche sur mon visage, ce petit jeu m’avait bien plu. Mais cette belle Neharia avait probablement prévu de m’embarquer dans un coin de la rue pour faire je ne sais quoi. L’idée était tentante. D’ordinaire, je ne me laissais pas autant draguer par les femmes, mais cette demoiselle avait ce petit quelque chose d’exotique qui me plaisait chez elle… Et ce petit jeu de ne pas savoir qui j’étais me plaisait… Mais je tenais à ma réputation, il était hors de question que je finisse dans la presse à scandale. Je voyais déjà les gros titres arriver d’ici. « À peine arrivée à Dorne, Eliara Tyrell s’accoutume plutôt bien à l’exotisme local. » Avec une jolie photo de moi et Neharia à nous embrasser, mon dos plaqué contre un mur d’une petite ruelle. C’est alors que je lui avais murmuré ces quelques mots. « Je suis désolée, je dois y aller, il se fait tard et j'ai un rendez-vous important avec Neharia Martell, demain. » Un simple baiser sur sa joue pour lui dire au revoir. J’avais encore du mal à me souvenir de comment j’en étais arrivée là, mais ce petit jeu avait été plaisant. J’avais même hâte d’être demain pour voir tout ça…

Aujourd'hui

Le matin même, je réajustais ma robe. Il s’agissait d’une jolie robe bleue, plutôt courte d’ailleurs et laissant le dos dénudé. Il fallait s’accoutumer au climat et porter trop de vêtements pouvait parfois être insupportable. J’aimais la chaleur, mais il fallait bien avouer que je n’avais jamais connu pareille chaleur qu’à Dorne. J’agrémentai ensuite ma tenue de sandales avant de quitter la chambre que m’on avait apprêtée pour l’occasion. Elle était spacieuse, magnifiquement décorée et j’avais droit à autant de vin dont j’avais besoin. Les demoiselles, qui veillaient à ce que mon séjour se passe bien, étaient, d’ailleurs, que très peu vêtue. Tout était fait, à Dorne, pour que l’on s’y plaise vraiment.

Je me rendis donc à l’endroit du rendez-vous escortée par un homme qui me fit passer par les plus beaux endroits. Les jardins aquatiques étaient magnifiques, ici… Si nos jardins étaient les plus beaux de Westeros, les plans d’eaux d’ici n’avaient pas leurs pareils ailleurs. Une fois devant la porte ornée de décoration, il me demanda d’attendre, afin de voir si la princesse était prête à me recevoir. J’eus un léger petit sourire en me souvenant encore de hier et de ce qu’elle avait pu me faire pour me plaire… Moi, j’avais marché dans son jeu. Quel délice.

« Vous pouvez entrer. » Me dit l’un des hommes en ouvrant la porte. Je fis un petit sourire en avançant calmement, levant les yeux vers Neharia Martell qui était présente. Elle devait probablement se sentir stupide en cet instant, se disant qu’elle avait offert un accueil médiocre à la diplomate que je représentais. Elle se présenta à moi et dans sa manière de parler, je me rendais compte qu’elle était dans l’embarras. Une situation qui me confortait.

« Ravie de vous rencontrer enfin, princesse. » Dis-je en souriant, venant serrer délicatement sa main en observant sa tenue, bien plus séante que la veille. Même si… J’avais apprécié sa tenue. C’était rare qu’une demoiselle vienne me draguer aussi promptement et ça avait fait son petit effet. D’ailleurs, elle s’en excusa et disait qu’elle pouvait être remplacée. J’eus un petit rire.

« Je dois avouer ne pas avoir l’habitude d’être accueillie de la sorte. » Dis-je d’un ton plutôt cordial même si ma phrase avait l’air d’un reproche. Mais la suite allait aller dans un tout autre sens. « Mais… On ne m’avait jamais dit que l’on réservait un aussi bel accueil pour les hôtes de marque, à Dorne… » Ajoutais-je avec un joli sourire.



••••

by Wiise





 
Ma Biefoise (avec Eliara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingsfall :: Port-Real & le Monde :: Westeros :: Dorne :: Lancehélion-
Sauter vers: