AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Messagerie
Ouvrir le menu

                
 Une histoire sans titre (Neharia)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chef de famille
Arrivée en ville : 25/08/2017
Messages : 32
Messages RP : 8

DCs : Aucun

# Une histoire sans titre (Neharia)   
Dim 27 Aoû - 15:19

Une histoire sans titre
Sortie il y a maintenant une bonne demi heure de son dîner d'affaire, Edna déambulait maintenant dans les rues éclairées et encore bondées de ce quartier très favorisé. Elle n'avait vraiment pas l'habitude de cette ambiance ; de cette opulence, surtout. Elle était riche ; multimillionnaire, en fait. Et elle en avait parfaitement conscience ; mais elle n'était pas comme ces gens. Son argent, elle y faisait attention ; elle le voyait comme l'héritage de sa famille, qu'elle avait reçu et qu'elle allait transmettre. Elle menait un train de vie plus que correct ; elle aimait bien s'habiller, avoir un cuisinier et des domestiques qui faisaient les tâches ménagères pour elle. Mais elle était toujours dans la mesure ; alors qu'elle avait l'impression que tous ces gens étaient dans l'excès.
Mais pourquoi ? Elle était curieuse de comprendre. Elle se promenait seule, et pouvait donc laisser traîner son oreille, afin d'écouter des bribes de conversation, et d'essayer de comprendre cette culture complètement différente de la sienne. Ces gens ne parlaient que de futilités, et ça l'agaça très vite. Alors, elle commença à se concentrer sur les vitrines et enseignes des magasins encore ouverts.
Une enseigne attira son regard ; La Fabrique. La façade du bâtiment était d'un style simple, et épuré comme elle les aimait ; mais il dégageait une classe certaine. Elle s'approcha ; un homme en costume, ou plutôt une armoire à glace, en gardait l'entrée. À côté de lui, un homme à l'air plus sympathique et serviable attendait, les mains croisées dans le dos.
Elle croisa le regard du géant ; et le soutint sans aucun problème. Il s'apprêta à dire quelque chose, mais son collègue fut plus rapide et lui annonça :
« Je vous souhaite la bienvenue à la Fabrique ; excusez mon ignorance, mais, à qui ai-je l'honneur ?
- Edna Mormont, répondit-elle du tac au tac, en plantant son regard dans le sien.
- Oh ; ravi de vous rencontrer. Votre présence nous honore, milady »
Il ponctua sa phrase en faisant une révérence, ce qui fit presque rouler des yeux son interlocutrice. Son ton était très courtois, à la limite du mielleux et la Mormont n'en avait vraiment pas l'habitude. L'homme la jaugea rapidement, puis se décala et d'un geste élégant, lui suggéra d'entrer, ce qu'elle fit sans trop réfléchir. Elle ne savait pas dans quoi elle venait s'engager ; mais au pire, elle n'avait qu'à ressortir.
Quand elle descendit des escaliers et commença à entendre de la musique, elle songea à faire demi tour. Quand elle découvrit qu'effectivement, elle venait d'entrer dans une grande salle de boîte de nuit ; presque déserte à cette heure-ci, elle s'apprêta à faire simplement demi-tour.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Princesse de Dorne
Arrivée en ville : 24/08/2017
Messages : 37
Messages RP : 4


# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   
Lun 28 Aoû - 5:00

► 28 du mois des deux lunes (09) 2017
Une histoire sans titre
Edna Mormont & Neharia Martell
Littéralement assise sur le comptoir du bar, Neharia observe la salle déserte d'un air ennuyé. Ses jambes se croisent et se décroisent machinalement, comme pour s'occuper autre chose que les doigts, qui, ne vous méprenez pas, ne font -pour l'instant- que porter un verre à ses lèvres. Même ce cépage dornien n'arrive pas à noyer la tristesse de l'ambiance, c'est dire. 

« Ce n'est vraiment plus ce que c'était, ici, hein, Pod ? »

Le barman, Pod, lui sert un nouveau verre sans s'encombrer à lui répondre. Il la connaît trop bien. Quoiqu'elle n'était plus venue depuis des années. Il y a d'autres endroits, maintenant. Plus chics, plus animés. La Fabrique possède toujours sa petite réputation, mais n'a pas su avancer avec son temps, ou continuer à se démarquer. Finalement, on n'y revient plus que par nostalgie. C'est du moins le cas de Neharia, et des quelques têtes familières qu'elle croise. C'est le problème. Elle ne croise que des têtes familières. Quand elle croise des têtes...

Et là, au cœur de sa tourmente, au fin fond de son désespoir, quelqu'un, oui quelqu'un apparaît dans la cage d'escaliers. Les dieux soient loués. Pour une fois qu'ils répondent à une de ses requêtes... A moitié. Puisqu'on semble déjà vouloir partir.

Hors de question.
« Attendez ! Vous venez à peine d'arriver, vous n'allez quand même pas repartir maintenant. »

Sa voix interpelle de loin. Dans n'importe quelle autre bouche, les mots auraient pu paraître agressifs, ou consternés. Dans celle de Neharia, ils sont plutôt langoureux. Un sourire lascif étend les lèvres quand elle descend du bar pour aller accueillir la nouvelle arrivante avec le verre tout juste servi.

« Bonsoir. Je ne pense pas avoir déjà eu le plaisir de vous rencontrer, mademoiselle ... ? »

Oh, définitivement pas. Aussi cliché que ça puisse paraître, elle se serait souvenue de ce visage-là. La question reste en suspens, comme si elle attendait effectivement un nom. Pour avoir pu entrer ici, c'est au moins quelqu'un d'important. Alors ça l'intéresse. N'est-ce que si elle a à la recroiser dans le futur.

« Où sont mes manières ? Je m'appelle Neharia. »

La Martell ne précise pas de nom de famille. Il n'y a pas dix milles Neharia à Westeros, et encore moins qui se déplacent à Port-Réal. Et si cette charmante créature ne voit vraiment pas qui elle est, c'est aussi... Divertissant.
Elle porte le verre à pied jusqu'à l'inconnue avec un sourire félin aux lèvres. Dans sa robe toute en décolleté et en transparence, les gestes sont sensuels et voluptueux. Il y a une intensité dans le regard qui ferait se sentir désiré n'importe qui.

« Vous prendrez bien un verre en ma compagnie... Un seul. Et je vous laisserai partir. »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chef de famille
Arrivée en ville : 25/08/2017
Messages : 32
Messages RP : 8

DCs : Aucun

# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   
Lun 28 Aoû - 13:30

Une histoire sans titre
Elle venait de faire demi-tour ; bien décidée à partir. Elle ne connaissait pas le monde de la nuit et n'avait pas spécialement envie de le découvrir ce soir. Quand elle entendit l'injonction, elle ne se tourna d'abord pas complètement, se contentant de faire pivoter sa tête pour voir qui venait de lui adresser la parole. Elle arqua un sourcil en voyant que cette personne était probablement celle qui s'approchait d'elle. Elle hésita un instant à simplement partir ; mais décida pour une fois de répondre aux standards de la courtoisie du sud. Elle ne put s'empêcher cependant de souffler de lassitude, avant de se retourner complètement ; attendant que la femme finisse de parcourir la distance qui les séparait. Elle se dressa droite, les bras croisées, en la jaugeant de haut en bas puis de bas en haut d'un regard qui ne laissa rien transparaître.
À sa question, elle répondit directement d'un ton assez sec, assez involontairement :
« Edna Mormont »
Elle aurait voulu lui dire qu'elle pouvait laisser ses manières où elles étaient ; qu'elle même n'en avait pas vraiment de toute façon, mais elle n'en eut pas le temps. Elle se contenta donc de la dévisager, planta son regard dans la sien. Elle arqua un sourcil quand son interlocutrice ne lui annonça que son prénom ; qui ne lui évoqua pas grand chose. Les seuls noms qu'elle connaissait étaient ceux des familles du Nord ; son ignorance politique et people était telle qu'elle n'avait même pas réussi à identifier le prince en personne du premier coup...
Elle attendit donc son intervention suivante ; Edna était plus ou moins timide. Peu loquace en fait dans un milieu où elle n'était pas à l'aise; ce qui était actuellement le cas. Sa question suivante la perturba un peu, surtout le regard que lui lança son interlocutrice en même temps qu'elle n'arriva pas à interpréter. Cependant, elle ne se laissa pas démonter, et se contenta de lui répondre :
« Soit, annonça-t-elle en saisissant le verre. Un seul ; mais je ne comprends pas vraiment. Vous attendez quelque chose de moi ? »
Elle était franche ; et cette question la taraudait. On ne lui offrait pas souvent des verres ; et quand c'était le cas, il s'agissait d'hommes ivres un peu trop courageux. Dans ces cas là, elle s'était contentée de simplement ne pas toucher au verre ; mais là, elle était à la Capitale depuis deux jours. Elle avait déjà fait une bourde le matin même ; l'occasion se présentait pour elle de mieux comprendre cet univers différent du sien et elle allait la saisir, un peu à contrecœur.
En écoutant la réponse de son interlocutrice, elle fit un léger signe de la main pour peut-être bouger de l'entrée ; ça semblait être un bon début pour elle.  


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Princesse de Dorne
Arrivée en ville : 24/08/2017
Messages : 37
Messages RP : 4


# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   
Mar 29 Aoû - 8:27

► 28 du mois des deux lunes (09) 2017
Une histoire sans titre
Edna Mormont & Neharia Martell
Une nordienne. Comme c'est intéressant. Et pas n'importe laquelle. Une Mormont. La Mormont. Celle qui dirige la maison. Le sourire mi-charmant mi-doucereux gagne en intensité. C'est vrai qu'après réflexion, Neharia lui accorde volontiers la froideur de la glace... Et l'armée de balais coincés on sait où qui va forcément de pair. En toute objectivité sudiste, la princesse de Dorne n'a jamais réussi à trouver d'attrait au Nord. Il fait froid, il n'y a rien à faire, et les gens sont, pour la plupart, désagréables avec les étrangers. Ils n'ont même pas un alcool à moitié décent.

Mais puisqu'il n'y a qu'une nordienne pour la divertir, elle s'en contentera. La crédulité la fait sourire. Evidemment, qu'elle se moque. Comment ne pourrait-elle pas ? Ce n'est pas méchant, cependant. C'est même presque attendri.

« Hormis votre consentement, vous voulez dire ? Eh bien, pas grand chose, j'en ai peur. »

Elle rit de quelques éclats. Un rire chaud, et communicatif. La main se place au bas du dos pour conduire la fameuse Edna sur une table, un peu à l'écart de la piste, et du bar. La lumière tamisée donne une ambiance absolument délicieuse.

« La vraie question, mademoiselle Mormont, c'est : est-ce que je devrais attendre quelque chose de vous ? Elle lève un index qui appelle au silence. Ne dites rien. Prenez donc le temps d'y réfléchir... Nous en reparlerons à la fin de votre verre. »

Sur ces mots, elle claque des doigts, et d'un signe de poignet aguerri, intime au personnel de leur apporter un seau de glace avec une bouteille et un autre verre. Mais le regard perçant ne quitte jamais les traits de son invitée. Ça la fascine d'autant plus qu'on n'a vraiment l'air de ne pas savoir qui elle est. C'est aussi bien comme ça. C'est plus intéressant comme ça.

« Dites-moi, mademoiselle, qu'est-ce qu'une nordienne fait si loin dans le Sud ? Vous venez pour les commémorations ? »

Neharia parle surtout de la commémoration officielle qui aura lieu le trois du mois des étoiles polaires. Soit, dans quatre jours. Ce n'est pas qu'elle s'intéresse spécialement à la vie d'Edna Mormont, ou que la raison de sa présence à la Capitale importe. C'est juste une façon de faire la conversation. De glaner des informations dans le meilleur des cas, ou de la sympathie, à défaut.

« Suis-je bête... Tout le monde vient, pour les commémorations. Pauvres âmes... Qu'ils reposent en paix. Et puissent les dieux aider au prompt rétablissement de la Reine Viconia. »

Elle fait mine d'adresser un silence raisonnable de quelques secondes aux défunts. Quand un serveur dépose le seau et lui sert un verre de la bouteille qu'elle a commandé, elle juge qu'elle a passé le délai raisonnable pour reprendre la conversation. Son sourire, néanmoins, demeure discret, respectueux.

« Désolée si ça vous paraît soudain, mais... J'ai toujours été curieuse... Comment est la vie, là-haut, dans le Nord ? Les glaciers ? La neige ? Ça doit être magnifique. Pour mettre à l'aise quelqu'un, il faut parler de sujets qui sauront l'intéresser. Si les nordiens sont connus pour autre chose que leur sévérité, c'est pour leur pattriotisme. Voyez-vous, je viens de Dorne... Et je n'ai jamais eu l'occasion de m'aventurer plus loin que la Capitale. » 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Neharia Martell le Mer 30 Aoû - 11:36, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chef de famille
Arrivée en ville : 25/08/2017
Messages : 32
Messages RP : 8

DCs : Aucun

# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   
Mar 29 Aoû - 13:09

Une histoire sans titre
Le rire de son interlocutrice commença à décontenancer Edna ; et la main qu'elle lui posa dans le dos l'acheva. Le contact était étrange pour elle ; elle l'évitait, généralement. Elle ne réagit pas cependant violemment, se contentant de se crisper un petit peu plus en continuant de suivre cette inconnue qui s'amusait visiblement ; alors qu'elle trouvait qu'il n'y avait rien de drôle.
Quand elle lui posa une question, elle s'apprêtait à répondre ; mais elle la coupa. Pourquoi posait-elle des questions sans ensuite attendre une réponse ? Elle semblait avoir de l'éducation ; mais répétait les impolitesses. La pauvre Nordienne pensa simplement que les différences culturelles étaient bien plus importantes que ce qu'elle pensait.
Pour la première fois, elle porta le verre à ses lèvres ; et goûta son contenu. Ce n'était pas mauvais ; différent de ce qu'elle avait l'habitude de boire chez elle. Au Nord, on préférait les alcools forts ; et elle avait une certaine expérience dans le domaine, surtout du whisky, parce qu'il s'agissait d'une industrie importante sur l'Île-Aux-Ours. Elle venait de redescendre son verre quand elle termina sa question, et ne perdit pas de temps pour répondre, comme si elle ne souhaite pas être coupée une nouvelle fois :
« Pas exactement, mais plus ou moins »
Sa réponse était sibylline mais elle ne le réalisait pas. Elle n'avait pas envie d'étaler sa vie à une inconnue, c'est pour ça qu'elle ne retourna pas la question ; elle la dévisagea copieusement quand elle prononça ce qu'on pourrait qualifier d'hommage. Drôle d'endroit pour le faire, pensa la blonde ; surtout pour la minute de silence qu'elle entama par la suite. Avait-elle perdu quelqu'un dans les attentats ? Forcément. Mais elle ne la connaissait pas, et elle était plutôt mal placée pour lui adresser ses condoléances. Alors, elle se contenta de boire une nouvelle fois. Quand le serveur revint, la « discussion » pu reprendre ; mais la brune avait vu juste ; les questions qu'elle lui posa étaient soudaines. Voulant rester fidèle à sa bonne foi initiale, elle prit la peine de répondre cependant :
« Magnifique ; et dangereux. Un mélange explosif qui fait toute l'alchimie du Nord. Je pourrais vous en dire plus ; mais à quoi bon ? Les mots ont un sens ; ils sont puissants, mais ne le seront jamais assez pour vous faire ressentir et peut-être comprendre le Nord »
Elle porta une nouvelle fois son verre à ses lèvres, prenant une gorgée du délicieux breuvage en repensant à son île natale. C'était une formulation étrange, peut-être un peu poétique ; mais surtout véridique. Elle ne pouvait vraiment pas définir la sensation qu'on avait lorsqu'on faisait face ces paysages immenses et magnifiques. Elle continua donc, en ajoutant :
« Si cette question n'était pas qu'une banalité afin de continuer une conversation qui commençait à s'enliser, et que vous voulez  vraiment savoir ; libre à vous de venir, conclut-elle en impliquant une invitation. Je ne suis jamais allée plus au sud de mon côté ; mais je crois que je vais fondre sous le soleil si je le fais »
Elle attendit sa réponse en buvant une nouvelle gorgée d'alcool ; elle avait été complètement franche, comme à son habitude. Elle avait cependant eut une once de malhonnêteté ; car elle s'attendait à ce que la dornienne refuse son invitation, et c'est uniquement pour ça qu'elle l'avait formulé. Certes, elle tiendrait sa parole le cas échéant ; mais elle serait gênée d'avoir invité une inconnue dans son domaine. 


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Princesse de Dorne
Arrivée en ville : 24/08/2017
Messages : 37
Messages RP : 4


# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   
Mer 30 Aoû - 11:55

► 28 du mois des deux lunes (09) 2017
Une histoire sans titre
Edna Mormont & Neharia Martell
Comme Neharia disait donc, le fameux patriotisme des nordiens. C'était prévisible : la Mormont ne tarit pas d'éloges au sujet de ses terres natales. Tellement prévisible que la dornienne bâille intérieurement. Il lui faut produire tous les efforts du monde pour ne pas rouler des yeux avec désinvolture. Littéralement pendue aux lèvres de son interlocutrice, elle s'échine même à donner une attention particulière aux mots.

Ça, par contre, elle ne s'y attendait pas du tout. Est-ce qu'elle rêve, ou l'invite-t-on à passer un séjour sur l'Île-Aux-Ours ? Le sourire s'étire, plus lumineux, plus enjoué qu'auparavant. Plus carnassier, aussi, quand on y jette une meilleure attention. Elle ne s'est jamais spécialement rendue sur l'Île-Aux-Ours, mais elle a entendu quelques histoires glorifiantes sur les entreprises locales. Neharia y jetterait bien un coup d’œil. N'est-ce que par curiosité. Les intérêts convergent.

« Oh, dois-je comprendre que je suis invitée à passer quelques jours au domaine Mormont ? » 

Elle demande confirmation très superficiellement. C'est bien ce qu'elle a entendu, et bien ce qu'il y a à comprendre. A affirmer qu'elle ne s'était jamais aventurée plus loin que la Capitale, on comptait sans doute sur son refus.  

« C'est d'accord. Puisque vous insistez. »
 
Neharia finit par sceller l'accord oralement avant qu'on n'ait le temps de le lui retirer. Elle n'aimerait pas qu'on la déçoive. Pas maintenant qu'on a su susciter son intérêt et professionnel, et personnel. Peut-être que tout n'est pas à jeter, finalement.

« Si ça ne vous dérange pas, je viendrai accompagnée de ma fille. »

La princesse s'impose sans trop laisser le choix. Ce n'est pas qu'elle veuille profiter de la bonté de mademoiselle Mormont, au contraire. C'est plutôt qu'elle pense que Varda aura beaucoup à apprendre de cette jeune nordienne. Ce n'est peut-être pas la plus divertissante, ou la plus loquace, mais elle doit avoir, quoi ? Quinze ans de moins que Neharia. Et la voila, malgré tout, du haut de sa vingtaine tardive, à diriger sa propre maison. 
Elle soulève le verre jusqu'à ses lèvres. Ses yeux continuent de percer l'âme d'Edna Mormont. Ils jaugent sa réaction, les potentiels signes de réticence.

« Elle s'appelle Varda. C'est encore une adolescente, mais j'aimerais qu'elle comprenne la valeur du travail avant qu'elle accède à quoi que ce soit. Elle pourra sans doute mieux s'identifier à vous, qu'à moi... Après tout, vous êtes jeune, et vous me semblez être quelqu'un de très capable. Elle marque une courte pause. Ôtez-moi un doute... C'est bien vous, qui gouvernez l'Île-Aux-Ours, n'est-ce pas ? » 

Neharia demande purement pour la forme. Si le visage d'Edna Mormont lui était inconnu, elle avait bel et bien entendu parler de cette jeune femme, et de son accession à la gouvernance de l'Île-Aux-Ours. Après tout, Mormont n'est pas le nom le plus méconnu du Nord...
 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chef de famille
Arrivée en ville : 25/08/2017
Messages : 32
Messages RP : 8

DCs : Aucun

# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   
Mer 30 Aoû - 23:39

Une histoire sans titre
La réponse, qui était une question, de son interlocutrice fit réaliser à Edna qu'elle venait de commettre une bourde. Enfin, une bourde. Elle venait d'inviter une inconnue avec qui elle avait échangé presque littéralement deux phrases chez elle. Elle lui répondit cependant, pas sèchement mais directement :
« Oui »
Elle s'apprêtait à parler une nouvelle fois, pour essayer de la décourager ; mais son interlocutrice prit l'initiative de clore le débat, et de sceller cet accord. Edna ne voulant pas revenir sur ses mots, elle se contenta de hocher légèrement la tête de manière affirmative ; en ajoutant simplement :
« Je n'ai pas insisté »
Elle ne voulait pas rouvrir un débat qui était clos pour elle, et elle ne voulait pas spécialement agacer Neharia. Simplement, lors d'une discussion, elle avait tendance à laisser échapper ses pensées, qu'elle exprimait ainsi ; sans méchanceté, sans arrière pensée, sans filtre en somme. C'était assez déroutant, même pour des gens du nord. En attendant, elle était la plus déroutée actuellement, et l'autre question de la dornienne lui fit arquer un sourcil ; probablement son mode d'expression privilégié. Elle répondit, d'un ton toujours assez neutre :
« Non, ça ne me dérange pas »
Sa réponse était tout à fait honnête ; et même, si elle regrettait l'invitation, elle se dit qu'au fond, voir des nouvelles têtes ne lui ferait pas de mal. Elle ne lui demanda pas pourquoi cependant ; ce qui ne l'empêcha pas d'écouter attentivement la justification que lui apporta son interlocutrice. Elle resta impassible, jusqu'à ce que sa nouvelle question la fit réagir ; et elle le fit instantanément, annonçant simplement :
« Je vois » avant de porter son verre à ses lèvres pour boire une gorgée en lui rendant son regard. Elle marqua ensuite un temps d'arrêt, après avoir posé son verre sur la table. Ses yeux plantés dans les siens, elle tentait de mieux comprendre la femme qui lui faisait face. Elle bougea légèrement sa tête, avant de lui répondre :
« Est-ce que vous en doutez réellement ou est-ce une question de formalité ? » elle marqua un léger temps d'arrêt, peut-être assez pour laisser croire à son interlocutrice qu'elle attendait une réponse. Mais si cette dernière s'apprêtait à répondre, elle ne lui en laissa pas le temps, et se contenta de lui annoncer :
« La première option m'attristerait ; vous avez donc votre réponse. J'attends la votre »
Elle afficha un demi-sourire à ce moment là, et porta une nouvelle fois le verre à ses lèvres. Elle prit une nouvelle gorgée, et son verre commençait à se vider ; alors que le fait de se prendre au petit jeu de la femme qui lui faisait face lui procurait un étrange mais malin plaisir.


Contenu sponsorisé

# Re: Une histoire sans titre (Neharia)   

 
Une histoire sans titre (Neharia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingsfall :: Port-Real & le Monde :: Les trois collines :: Colline d'Aegon :: Bars & Restaurants-
Sauter vers: